A lire ... en cliquant!


Pour Balexert
- le cinéma !
- le macdo à plafond élevé
- la Fnac
- la Migros et son assortiment traiteur
- 110 enseignes
- l'accès par la route : on y entre et en sort de tous côtés
- parking gratuit (presque toujours)
- l'espace et le plafond vitré
- le hall du sablier où tout le monde se retrouve pour les rendez-vous
- les danceurs hip-hop à la sortie du ciné
- les animations et expos dans le grand hall
- il y a de la vie !


Contre Balexert
- pas de distributeurs de billets pour la banque où réside mon compte


Pour La Praille
- c'est tout près
- la Coop avec un choix immense de produits
- le fleuriste et ses vendeuses sexy
- les animations, malheureusement leurs annonces sont moroses et passent inaperçues : tout le monde s'en fout
- la zone restaurants , superbe idée, assortiment fabuleux
- le fitness est sympa
- le bowling et les billards


Contre La Praille
- il n'y a rien à faire pour s'occuper sans objectif précis
- pas d'enseignes technologiques et pas trop chères
- l'accès par la route a été pensé avec un neurone, ou un peu plus
- pareil pour l'accès dans le parking (le virage sur la droite avec des trottoirs pète-jantes : bravo l'architecte !)
- bien que ce soit tout près (une ligne droite , sans exagération), il me faut moins de temps pour me rendre à Balexert aux heures de pointe
- c'est mort et sombre la plupart du temps (sauf pendant l'euro)
- la zone restaurants (bis) : glauque à souhait
- il faut tout le temps payer ce p….n de parking !



Balexert gagne 9 à -1 ! Morale du match: la proximité du centre n'a aucune valeur si l'on ne s'y sent pas à l'aise et qu'on nous demande de payer la plus mineure des prestations.